Ça ira mieux demain

par pedroluisnascimento

JE ME RETROUVE SANS FORME HUMAINE
Je me retrouve sans forme humaine
Ensanglanté par mes révoltes et par mes luttes
Et condamné à vivre des existences dispersées
Je me retrouve abandonné à ma seule vie
Sans force et démuni de ce repos
Quand je vivais de la démence de nos vies
Et vagabond d’un Monde absent
J’entraîne avec moi la nuit
Et la douleur avide de mes désastres obscurs
Et ma face est détruite et mon enfance en pleur.
Ma chute s’accomplit dans le silence
Où des voix retentissent déchirantes et brisées
Ma chute illimitée vertigineuse et sans grandeur.

Jacques Prevel, Poèmes mortels (1945)

Publicités